Mame Kurogouchi est un nom à retenir. Maison de prêt-à-porter créée en 2010 par la Japonaise Maiko Kurogouchi, elle est considérée comme la deuxième plus grande marque de luxe japonaise – juste après Sacai, pilier de la Fashion Week de Paris. Maiko Kurogouchi a fait ses armes chez Issey Miyake avant de se lancer en solo, et aujourd’hui son nom se répand dans le paysage très concurrencé du prêt-à-porter parisien et international. En témoigne la présence des journalistes et experts comme Sophie Fontanel, Caroline Issa ou Angelo Flaccavento à la présentation de sa collection automne-hiver 2019 organisée en trois défilés consécutifs. Dans l’appartement privé de Gabrielle Chanel, la créatrice présente des silhouettes inspirées de son héritage japonais tout en montrant avec brio son travail très technique du textile. Entre savoir-faire et poésie, c’est sur une note raffinée que s’annonce la fin d’un mois de mode fort en émotions…

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.