Marie-Agnès Gillot, Marianne Faithfull et les soeurs Labèque sur scène pour ICCARRE

Jean Paul Gaultier HQ

23.11.2015
#lifestyle

«Moins c’est bien, donc mieux». Alléger les effets de la trithérapie en espaçant la prise de médicaments des personnes séropositives, voilà la défi que s’est lancé le Dr. Jacques Leibowitch (co-découvreur du virus du SIDA), il y a plus de 10 ans depuis l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches. Aujourd’hui, le programme Iccarre a largement porté ses fruits et la formule thérapeutique est en passe de résonner dans le monde entier.

Lundi soir dernier, Jean-Paul Gaultier a rouvert son HQ de la rue St Martin au programme le temps d’une soirée ponctuée de multiples interventions, dont celle de l’artiste Aurèle, considéré comme le patient zéro de l’expérimentation, de Richard Cross (Président de l’association des amis d’Iccarre) et du Dr. Leibowitch, qui est revenu non sans émotion sur les traces de son combat scientifique.

Pour la deuxième année consécutive, la marraine de l’association Marie-Agnès Gillot a suspendu le temps en invitant les soeurs Labèque et Marianne Faithfull à se joindre à elle sur scène le temps d’une performance extatique à la croisée des arts. Sublime.

www.association-iccarre.org/

Photos: Michael Huard
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.