Deuxième jour de la semaine de la mode parisienne, Marine Serre emmène la Fashion Week au cinéma. Faute de défilé cette saison, la créatrice française, nouvelle favorite de sa génération, a choisi le grand écran pour dévoiler sa collection printemps-été 2021. Le résultat: un film de treize minutes, “Amor Fati”, réalisé par le duo Sacha Barbin et Ryan Doubiago, qui encapsule la vision futuriste et prémonitoire de la créatrice qui, rappelons-le, utilisait déjà le motif du masque avant qu’il ne devienne un objet du quotidien. Au cinéma Max Linder Panorama, Marine Serre dévoilait sur écran panoramique le film révélé quelques heures plus tôt sur la plateforme digitale de la Fédération de la Haute Couture et de la Mode. Le film, un véritable tour de force artistique, repose sur la tension entre ses deux protagonistes principaux: la mannequin Juliet Merie, collaboratrice de longue date de la designer, et la chanteuse et artiste irano-néerlandaise Sevdaliza, figure montante d’une nouvelle génération d’artistes. Un voyage vers la découverte de soi, rythmé par l’expérience de mondes post-apocalyptiques à la fois fantasmés et criants de vérité. Les deux personnages s’y transforment, se séduisent et incarnent ainsi “l’amour du destin”, célèbre locution de Nietzsche qui a donné son nom au film…

Photos: Valentin Le Cron
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.