fbpx

Assister à un défilé de la maison Marni, c’est d’abord faire l’expérience d’une vision. En ce quatrième jour de Milan Fashion Week, les invités de Francesco Risso (à commencer par Anna Wintour, Hamish Bowles ou la superstar de la série « Euphoria » Hunter Schafer), ont pénétré dans un espace hors du temps, enveloppé dans des tentures blanches avant de s’installer sur des coussins XXL posés à même le sol. Un peu comme Alice au Pays des Merveilles qui passe la porte d’un nouveau monde, Francesco Risso s’inspire du célèbre conte de Lewis Carroll pour livrer une collection qui pose les questions de notre temps. Les silhouettes qui défilent sont construites à partir de bouts de tissus rassemblés en d’élégants patchworks. Sans aucun doute une réflexion de style sur la surproduction textile aujourd’hui, la collection n’en garde pas moins une portée poétique incarnée par des visages couverts de peinture et paillettes dorées, complimentés par des créations du grand maître des hairstylists Julien D’Ys.

Photos: Ludovica Arcero
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.