Quatre numéros seulement, et déjà il est incontournable. Après tout, MAStermind est bien né : fruit de la créativité sans limites de sa fondatrice Marie-Amélie Sauvé (doit-on encore la présenter?), le magazine, véritable anthologie qui réunit à chaque numéro les meilleurs esprits créatifs de la mode, de l’art (et plus), s’est vite hissé au rang d’objet de collection. Pour célébrer la sortie de ce quatrième opus, Marie-Amélie Sauvé invitait ses amis à son exposition “A Generation” à la galerie Thaddaeus Ropac, rassemblant une sélection de photographies par Charles Fréger, Jamie Hawkesworth et Raimond Wouda prises pour les précédentes éditions du magazine. On y croisait notamment Pierre Hardy, la top Karen Elson ou le jeune designer Ludovic de Saint Sernin. La soirée, loin de s’arrêter entre les murs de la galerie, se poursuivait une fois la nuit tombée au Maxim’s avec le soutien de la maison Louis Vuitton – et du complice de toujours de la styliste, Nicolas Ghesquière. Dans les salons du club parisien mythique, on pouvait croiser les visages de Georgia Fowler, Liya Kebede ou Woodkid, même les militants Beate et Serge Klarsfeld, tous venus soutenir MAS (pour les intimes) et profiter d’un DJ set de l’étoile montante Kiddy Smile. De quoi bien démarrer une Fashion Week parisienne qui s’annonce forte en émotions.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.