Cette saison, la femme Max Mara a comme une envie de prendre le large. Les coupes classiques de la maison, célébrée pour son style intemporel mêlant fonction et design, se laissent porter par la brise marine de l’automne-hiver 2020-21. Sur le podium, Ian Griffith crée la rencontre entre les rayures marines, les blouses pirate et une esthétique romantique portée par des manches à volants et des manteaux enveloppants. Le directeur artistique de la maison imagine cette saison la femme Max Mara à son bureau, rêvant à ses escapades ensoleillées “du Maroc à Mourmansk”. Une femme incarnée par les top models Kaia Gerber, Bella Hadid et Vittoria Ceretti, alors que l’emblématique manteau Teddy Bear de la maison prend de nouvelles formes (à capuche, noué à la taille, à rayures…). Une aventure, de Milan au reste du monde, dans laquelle ont embarqué Chiara Ferragni, Brittany Xavier, Eva Chen ou l’actrice italienne Giulia Michelini.

Photos: Ludovica Arcero
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.