La technologie n’a jamais autant fait partie de nos vies. Indispensable à nos déplacements, notre divertissement et nos modes de consommation (jusqu’à devenir le nerf de la guerre de l’industrie de la mode), elle est aussi source d’inspiration constante pour le secteur de l’art contemporain. Cette évolution, Mazarine l’a bien comprise et montre aujourd’hui ses capacités d’innovations créatives avec l’ouverture d’une nouvelle exposition au Studio des Acacias en marge de la semaine de la FIAC. Avec « TakeOver », Mazarine crée un dialogue étonnant entre l’art et la technologie et réalise un véritable tour de force d’innovation avec des œuvres et expériences immersives. À commencer par l’installation PLAY, un immense écran LED doté d’un dispositif Kinect capturant jusqu’à six silhouettes simultanément. PAINT propose, exclusivement pour « TakeOver », de vivre l’application de réalité augmentée « Weird Type » conçue par l’artiste Zach Lieberman. L’exposition propose également de plonger dans l’univers du collectif Random international, ou de se redécouvrir à travers des filtres Snapchat spécialement développés pour l’exposition. L’occasion aussi de redécouvrir la couverture du Numéro Art #5, photographié par Tim Richardson, grâce à la fonction de réalité augmentée « Target Tracking » de Snapchat. Retour sur le vernissage de l’exposition avec le photographe Jean-Baptiste Mondino, la styliste Camille Miceli, et un DJ set de Jean Janin.

Photos: Valentin Le Cron
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.