La fashion week milanaise s’est achevée en apothéose avec le défilé de Manuel Facchini, qui n’est autre que le directeur artistique de l’une des maisons italiennes historique : Byblos. Alors que le designer était déjà sous les feux des projecteurs dès le premier jour de la fashion week de Milan à l’occasion du défilé de la maison ressuscitée et dont il est le directeur artistique, il a attiré une fois de plus les regards un peu avant que sa clôture. Le défilé Manuel Facchini a été présenté sous la forme d’une véritable performance artistique : neufs modèles plongées dans la pénombre vêtues d’armures chics ont déambulé avec assurance en talons aiguille et cuissardes, le tout sur un podium immergé, au rythme obsédant d’une musique underground. Cette collection printemps-été 2019 porte le nom de « Divine Device ». Manuel Facchini, passionné d’architecture, confie s’être inspiré de la 3D et de la répétition sans fin d’un motif. Ces ornements constituaient des détails visibles au niveau de la taille, du cou ou sur les casques portés par les modèles. Des images qu’on garde en tête alors que tout le monde s’envole désormais pour Paris…

Photos: Ludovica Arcero
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.