À Milan, le défilé de la collection de Philipp Plein est toujours un évènement très attendu et très prisé lors de la semaine de la mode. Plus qu’un défilé au sens originel du terme, c’est à de véritables spectacles que Philipp Plein a habitué ses invités. Une fois n’est pas coutume, le show s’annonçait extraordinaire alors que la maison célébrait 20 ans d’existence. Pour cette nouvelle collection, le designer allemand a choisi l’univers de « Thriller » de son idole Michael Jackson et y appose son sens inné de l’extravagance. Le gigantesque hangar désaffecté du quartier des Navigli Grande avait été complètement transformé pour accueillir cette superproduction : un line-up de 60 top models (Winnie Harlow, Ton Heukels, Shanelle Nyasiase, Daphne Groeneveld, Magdalena Frackowiak) défilent sur une table géante transformée en runway autour de laquelle sont attablés de part et d’autres les invités VIP : designers, prescripteurs, presse, influencers, top managers, top models de toutes les nationalités. À côté, un bar géant annonce déjà la suite des festivités. Il règne en backstage une ambiance électrique alors que Chris Brown s’apprête à monter sur scène (ou devrait-on dire, sur le runway). Pour l’after party, c’est Rita Ora qui est venue mettre l’ambiance. Sur le podium, le collection reprend le vestiaire de « Bad ». Les codes « rebelles » de la maison sont bien représentés : cuirs, ceintures cloutées, biker jackets, blousons et parkas à imprimé camouflage auxquels s’ajoute une bonne dosse de paillettes et pierre semi-précieuses…

Photos: Ludovica Arcero
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.