Mouna Rebeiz peint la musique chez Pierre-Alain Challier

25.01.2017
#art

La Galerie Pierre-Alain Challier accueille les œuvres de l’artiste libanaise qu’il faut aller découvrir de toute urgence comme l’ont fait l’impératrice Farah Pahlavi, Marie Christine Delacroix ou encore Michel Adé lors du vernissage.

Artiste hybride à la croisée des chemins entre les cultures françaises et libanaises, Mouna Rebeiz met en pratique les enseignements reçus à la fois d’Alix de la Source, d’Abraham Pincas et Mohammad Rawas, respectivement professeurs aux Beaux-Arts de Paris et de Beyrouth. Un enseignement artistique qu’elle met au service de l’environnement musical dans lequel elle a grandi et qui a inspiré la série de tableaux présentée dans « La Voie de l’Opéra ».

Avec cette exposition, l’artiste retranscrit la puissance de vingt opéras, de Haendel à Vangelis, sur des toiles monumentales entre abstraction et figuration. À l’image du « Vaisseau fantôme », huile sur toile évanescente aux tons poudrés, directement inspirée de l’opéra de Wagner, ou encore de la toile de quatorze mètres de long dévoilée le 26 janvier à la galerie, inspirée de « Mythodea » de Vangelis – qui signe aussi la préface du catalogue d’exposition.

Pour se laisser emporter par cette enivrante atmosphère, direction la galerie Pierre-Alain Challier avant le 11 février 2017.

Photos: Chantapitch Wiwatchaikamol
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.