Emblème d’une mode anticonformiste, Nasty Gal est une exception depuis plus de dix ans. La marque, fondée en Californie en 2006, proposait à l’origine des vêtements vintage chinées dans les friperies puis retravaillées pour en obtenir des pièces uniques. Une folle aventure (que certains auront découvert grâce à la série Netflix “Girlboss”) qui a mené à la création de collections propres, et qui ne cesse continuer d’écrire les pages de son histoire, notamment avec le rachat de la marque par le groupe boohoo en 2016. Alors, rien de plus logique que de voir Nasty Gal arriver en France en avril dernier, qui plus est en frappant fort avec une collection capsule en collaboration avec la top Emily Ratajkowski. L’occasion parfaite pour la maison d’inviter ses adeptes (citons Flora Coquerel, Joanne Palmaro ou Laura Isaaz) dans son showroom parisien tout neuf, pour leur faire découvrir, non seulement la collab avec @emrata mais aussi la collection signée de la plus cool des parisiennes, Lena Simonne – repérée affichée un peu partout dans le métro. Au programme: séance d’astrologie divinatoire, atelier “enfilage de perles”, et repérages minutieux pour préparer sa première commande sur nastygal.com

Photos: Thomas Smith
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.