fbpx

Ce 18 juin, les amis du Centre Pompidou mettaient à l’honneur Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne, au cours du grande soirée. À cette occasion, une carte blanche avait été confiée à Maxime Rossi. L’artiste français a imaginé une série de performances autour du nouvel accrochage des collections modernes et contemporaines du musée, faisant appel à une quarantaine d’interprètes, compositeurs et performeurs venus se glisser dans la peau d’œuvres du musée, Ainsi, Ingrid Caven, Barbara Carlotti, Marc Chouarain, Thomas Bloch, ou encore le Marching Band Paris Project, se transformaient en œuvres chantantes et dansantes, dans une ambiance de fête générale. Un opéra déambulatoire en quatre actes qui s’est terminé au crépuscule, et qui montre bien que la culture n’a pas fini de célébrer ses trésors.

Photos: Pierre Mouton
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.