“Étonner, émerveiller et surprendre” : c’est ce même dessein qui unit l’artiste Tomás Saraceno et le chef Alexandre Gauthier. L’exposition “On Air” est l’un des évènements de cette saison culturelle parisienne : le Palais de Tokyo, lieu d’expérimentations s’il en est, a donné carte blanche à l’artiste contemporain argentin qui a investi l’intégralité des espaces de ses installations monumentales. Saraceno est fasciné par les systèmes environnementaux (il a d’ailleurs présenté une oeuvre à l’occasion de la COP21 en 2015), biologiques et physiques : il explore ces thèmes dans son art, notamment à travers ses grandioses toiles d’araignées. Pour le l’inauguration de “On Air”, le Palais de Tokyo lance “Les Dîners de la Création” : une rencontre entre un artiste et un chef. Pour cette première édition, c’est la cuisine du chef français Alexandre Gauthier qui dialogue avec les œuvres de Saraceno. “Célébrer les splendeurs de la terre nourricière” était le mot d’ordre de ce dîner : Saraceno réalise un travail pour le moins aérien, tout en restant attaché à des préoccupations tangibles. Le chef, quant à lui, a fait de l’art de manier les ressources de la terre son métier et a rendu hommage aux richesses naturelles qui nous nourrissent depuis des millénaires à travers un dîner qui mettait le végétal à l’honneur. La rencontre de ces deux personnalités a donné lieu à une expérience culinaire entre ciel et terre, à laquelle les grands noms de l’art et de la culture ont eu la chance de prendre part.

Photos: Thomas Smith
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.