Après son premier défilé à la Milan Fashion Week en septembre dernier, la marque de sportswear italien Fila réaffirmait cette semaine son attachement à ses origines à l’occasion de Pitti Uomo 95. Pour présenter sa toute nouvelle ligne premium, baptisée Fila Fjord, elle choisissait un palais historique florentin situé sur les rives de l’Arno, le Palazzo Borghese. La “mesure de la perfection” (measure of perfection), devise de la marque, est tout aussi chère à la directrice artistique de la ligne, la jeune Astrid Andersen, créatrice danoise connue pour mélanger sportswear et luxe, dont la nomination avait été annoncée en fin d’année. « C’est un honneur de présenter au salon international de la mode qu’est Pitti ma collection pour Fila Fjord. C’est une toute nouvelle proposition, une recherche de perfection, de confort et une nouvelle énergie » disait-elle le soir de la présentation. Devant les cheminées en marbre et les lustres en bronze d’époque, tous recouverts de gigantesques toiles de plastique recyclable, les mannequins immobiles incarnent une nouvelle vision du confort avec des vêtements conçus en maille, cachemire et laine mérinos – et toujours dans une optique durable. Déjà très remarquée pour sa précédente collaboration avec Fendi, Fila et Astrid Andersen ont su piquer l’intérêt des experts du style que l’on pouvait croiser aux premiers rangs des défilés.

Photos: Ludovica Arcero
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.