Laura Gauthier Petit est un nom à retenir. Parisienne ayant fait ses armes à Londres, descendante d’une lignée de femmes créatives, elle s’est fait un nom en 2015 avec Fête Impériale, son label couture qui mêle avec irrévérence des styles fastueux inspirés de la Belle-Époque avec une bonne dose de décadence tirée des années 80 notamment. “Anti-académique”, son univers fait la part belle aux icônes de leur temps et crée « la rencontre entre Liane de Pougy et Debbie Harry”. Un mélange détonnant qui n’est pas passé inaperçu sur la scène mode parisienne, si bien que la créatrice s’est très vite entourée d’un cercle d’adeptes et amis qui ne jurent que par son approche à la fois haut de gamme et à la subversion très punk. Ainsi, lorsqu’elle organisait son tout premier show, un dîner-défilé dans le salon d’Été du Ritz, pour présenter sa collection “La Narcisse”, difficile d’envisager manquer l’événement. Plus que des mannequins, Laura Gauthier Petit invite des filles à personnalité à défiler et, lorsqu’elles évoluent entre les tables où ont pris place quelques visages connus comme le créateur danois Josephus Thimister ou Ian Rogers, atout digital du groupe LVMH, c’est la fille Fête Impériale qui prend vie. Retour sur une soirée passée entre rires, luxe, et volupté.

Photos: Thomas Smith
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.