Prix Romy Schneider / Patrick Dewaere

Hôtel Shangri-La

11.06.2012
#cinéma

Deux semaines après Cannes, nous voilà replongés au coeur de la vie cinématographique avec la remise des prix Romy Schneider et Patrick Dewaere, au Shangri-La. Bérénice Béjo et JoeyStarr, succèdent cette année à Anaïs Demoustier et Gilles Lellouche. Une soirée rythmée par quelques moments forts, dont un discours ému de Karole Rochet à son ami et les facéties verbales d’Eric Nolleau, membre du jury 2012 et grand maître de cérémonie de cette édition.

3 QUESTIONS A :

FREDERIC VIDAL, Délégué Général des Prix Romy Schneider et Patrick Dewaere

– Que récompensent ces prix et comment sont-ils attribués ?
« Ils sont la promesse que les lauréats vont faire une aussi belle carrière que leurs illustres parrains. Ils ne récompensent pas un film, mais une potentialité. Ils sont attribués par un jury composé de 40 journalistes cinéma, 20 femmes et 20 hommes. Les femmes votent pour le prix masculin et les hommes pour le prix féminin. Il est attribué à l’unanimité ».

– Pourquoi dit-on de ces prix qu’ils portent chance ?
« Nous en sommes à la 31ème édition, et tous les lauréats ont fait une carrière dans la longévité. Il n’y a pas une semaine sans que l’un d’eux ne soit à l’affiche. C’est plutôt pas mal ! »

– Qu’est-ce que la fameuse cérémonie du gâteau ?
« C’est une tradition. On fête l’anniversaire du prix autour d’un gros gâteau. Les nouveaux sont accueillis par des anciens de la famille qui leur sont proches. Jean Dujardin avait accueilli Gilles Lellouche l’an dernier. Cette année, c’est Karole Rocher qui a donné son prix à JoeyStarr et Gérard Jugnot à Bérénice Béjo. Comme un passage de témoin ».

Photos: Valentin Le Cron
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.