Avec l’institut Marangoni, Art Basel Miami se révèle un haut lieu de la prise de conscience écologique, s’adressant aux grands acteurs de la mode et de l’art, notamment à travers l’utilisation des matières plastiques. Le célèbre institut milanais de la mode, de l’art et du design est aujourd’hui présent aux quatre coins du globe. Chaque école a une identité propre, et celle de Miami , tout juste créée cette année, se distingue par son engagement pour le développement durable. En marge d’Art Basel Miami, l’Institut Marangoni a ainsi demandé à sept artistes engagés et mondialement connus de produire une œuvre suscitant cette prise de conscience écologique et appelant chacun à agir : RE-THINK. Chacune des œuvres est accompagnée accompagnée de panneaux didactiques, auquel s’ajoutaient pendant l’inauguration des explications des artistes en personne. Dans une ambiance festive et un peu irréelle, les créations exposées sur des mannequins se mêlaient aux emblèmes de la société de consommation que sont les bouteilles plastiques et autres dérivés du PVC. Le soir de l’inauguration de cette exposition conçue comme une véritable immersion, on pouvait croiser les artistes Angel Sanchez, Martine Jarlgaard, Oscar Carvallo, Irma Martinez, Viviana Gabeiras, et « the House of Fluff » ; et egalement Maria-Elena Leonardi et Katia Scala de l’agence milanaise Studiokhom ayant travaillé au projet de construction de cet impressionnant édifice éco-responsable au cœur du Design District de Miami .

Photos: Matthew Sperzel

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.