Pour la présentation de sa première collection de prêt-à-porter de mariage, Sandra Mansour a plongé ses invités dans une atmosphère onirique. La créatrice libanaise a fait découvrir sa collection, baptisée “l’Ombre d’un Miracle”, sous forme de tableaux vivants. Dans les salons d’un appartement privé du 2e arrondissement, les modèles de la collection (“Bataille Céleste”, “Créatures Fantastiques”, “Jardin Mystérieux”…) invitent au rêve et à la fantaisie. Les amis de la créatrice étaient tous présents pour la soutenir : Blanca Li, qui ouvrait le défilé Rabih Keyrouz quelques jours plus tôt, Lorena Vergani, Catherine Baba, Fiona Zanetti, Agathe Mougin… La styliste, basée à Beyrouth, a créé sa maison éponyme en 2010. Après avoir fait ses armes auprès d’Elie Saab, elle s’est fait remarquer pour ses lignes de prêt-à-porter travaillées et ses collections de robes de mariées sur mesure. De sa maîtrise de la broderie découlent des créations très raffinées et romantiques, très appréciées pour les grandes occasions… En 2017, elle habillait la princesse Ekaterina de Hanover et voyait la demande décoller. Presque trois ans plus tard, cette première collection de prêt-à-porter consacrée aux robes de mariée rappelle avec douceur le but premier de la mode : faire rêver.

Photos: Thomas Smith
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.