Partenaire du Festival International de la Mode et de la Photographie d’Hyères, American Vintage remettait en avril dernier son Prix de la Photographie à la Néerlandaise Sarah Mei Herman. Pour la deuxième année consécutive, American Vintage apporte son soutien aux nouveaux talents de la photographie en dotant l’un des dix finalistes d’une bourse de 15 000 euros et en lui donnant l’opportunité de réaliser nue série photographique exlusive. Le jury, présidé par Bettina Rheims, avait porté son choix sur cette diplômée de l’Académie Royale des Beaux-Arts de la Haye ainsi que du Royal College of Arts de Londres. La jeune artiste puise son inspiration dans l’intimité des relations amicales, amoureuses et familiales, intangibles et pourtant si fortes. “Je dis souvent aux gens que mon métier est de photographier l’amour”, expliquait-elle. Sarah Mei Herman a réalisé pour American Vintage une série dans laquelle transparaissent également la douceur et la sensibilité de ses sujets. La série a été baptisée “Coalescence”, un terme physique désignant le phénomène qui rapproche deux substances étrangères. Les visuels font l’objet d’une exposition dans la boutique American Vintage du 113 rue Vieille du Temple jusqu’au 25 novembre. Retour sur son inauguration.

Photos: Valentin Le Cron
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.