Maître incontesté du tailoring, Thom Browne est aussi un véritable poète de la mise en scène. À l’École nationale supérieurs des Beaux-Arts, le créateur américain a cette saison choisi la voie du minimalisme avec en présentant un décor recouvert de papier bulle. Les silhouettes défilent en plusieurs chapitres et explorent toute la féminité du vestiaire masculin : Thom Browne s’approprie les tissus utilisés pour le tailoring pour créer des volumes qui s’apparentent à des silhouettes féminines, à l’image des longues robes conçues comme des patchworks. « C’est un homme confiant, fidèle à lui-même ». Quelques minutes après le show, le designer expliquait sa collection devant une rangée de poupées à l’image des looks de la collection, révélée sur le podium pendant le final. L’occasion aussi de recueillir les premières impressions de Hamish Bowles, Caroline Daur ou Amalie Gassmann…

Vidéo : Leïla Jensen / Say Who

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.