Le jour J est enfin arrivé ! Ce jeudi 26 avril marquait le coup d’envoi de la 33ème édition du Festival International de mode, de photographie et d’accessoires de mode à Hyères. On assistait encore une fois à un exode qui a drainé la capitale de quelques uns de ses esprits créatifs majeurs, tout cela au profit du havre de création hyérois de Jean-Pierre Blanc. Alors que le fondateur du Festival ouvrait comme à son habitude les festivités par un discours empli d’émotion, on se plaisait à profiter du soleil du Sud en compagnie des présidents des trois jurys : Haider Ackermann (mode), Bettina Rheims (photographie) et Christelle Kocher (accessoires de mode). À ces têtes d’affiche s’ajoutent des personnalités, et pas des moindres, comme la grande Tilda Swinton, membre du jury mode. Il y avait même quelque chose de magique dans cette rencontre entre l’icône britannique aux milles visages et le cadre inspiré qu’offre la Villa Noailles. On y retrouvait également Lou Doillon, Ben Gorham, eux aussi membre du jury, au détour du parcours expérientiel de cette premiere soirée (citons l’installation en extérieur consacrée à Bettina Rheims, la performance de danse par Arthur Hoffner ou l’exposition curatée par Haider Ackermann et le créateur Katsuya Kamo). Alors que les expositions officielles ouvraient leur portes et que les finalistes venus d’Europe et d’ailleurs s’apprêtent à présenter leurs collections, l’heure était au rassemblement et au plaisir d’être ensemble à nouveau. Une soirée au soleil couchant ponctuée d’un concert retransmis en direct sur Radio Nova et d’une performance aérienne et poétique par Arnaud Caizergues. Signe qu’encore une fois le Festival de Hyères promet de grands moments à tous ses fidèles.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.