Le coup d’envoi de la fashion week de Milan était donné ce mardi avec une journée teintée de tristesse : alors que Jean-Charles de Castelbajac présentait sa première collection pour Benetton en tant que nouveau directeur artistique, on apprenait dans la matinée la disparition du « Kaiser » Karl Lagerfeld. JCDC a rendu un vibrant hommage à l’immense couturier avant le début de son défilé, ouvert par Luka Sabbat. Pour cette première collection, Jean-Charles de Castelbajac renouait avec les messages identitaires de tolérance qui ont fait le succès de la maison United Colors of Benetton, dont l’ambition première a toujours été d’être accessible à tous. Castelbajac y insuffle sa patte inimitable : jeux de couleurs, dessins et imprimés, silhouettes toutes en découpes et en modernité. Pop et légère, on retrouvait dans la collection des références aux cartoons (Bugs Bunny, Mickey Mouse, Droopy), ainsi que des mailles oversize en laine bouclée et autres cols fantaisie en forme de mouton… De nombreuses personnalités avaient fait le déplacement pour ce premier défilé que beaucoup attendaient : on a pu croiser en front row Luciano Benetton, président et fondateur de la marque, Jeanne Damas, Louis-Marie de Castelbajac, Caro Daur ou Caroline Vreeland… En ce jour de célébration marqué par la perte d’une icône moderne, la #RainbowMachine de JCDC pour Benetton aura eu la saveur bienvenue d’un remède à tous les maux.

Photos: Francesco Salemme
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.