Vernissage & afterparty Mohamed Bourouissa ‘All-In’

Galerie Kamel Mennour - Espace Djam

02.02.2013
#art

Lorsque la Monnaie de Paris commande à Mohamed Bourouissa un film pour sa Nuit Blanche, l’artiste décide de faire éditer une pièce à l’effigie de Booba. Il se rend au centre de fabrication de la Banque de France, et tombe littéralement sous le charme de ce gigantesque cube aux allures de bunker soviétique. Chaine de fab et processus le fascinent d’ailleurs, de la coulée du métal au tamponnage des pièces. Tant et si bien que, quelques mois plus tard, il en découlera le solo show « All-in » avec la complicité de son galeriste Kamel Mennour. Qu’il y transforme en oeuvres les ronds de cuivre estampillés « profil du rappeur », ou qu’il y diffuse un cours « business de stupéfiants » administré par un dealer de la balle, l’exposition met en exergue cette force d’attraction de l’argent mais aussi, par antithèse, la violence de sa capacité à exclure, dans toute la relativité de sa valeur.

Depuis le fastueux banquet donné à l’issue du vernissage Monumenta – Daniel Buren, Excentrique(s) – dans les jardins luxuriants du Petit Palais, Kamel Mennour n’avait rien célébré. Une attente interminable pour tout fidèle aux soirées du collectionneur. Le lendemain de la preview donc, le galeriste et son équipe ont appelé le Collectif Combo, DVNO, Sayem et DJ Dimé à déverser leur flow hip-hop sous le haut plafond de l’Espace Djam, en l’honneur de l’artiste et son égérie de rappeur. Tout simplement jouissif. Mais ça, on le savait.

Photos: Virgile Guinard
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.