Vernissage de la Biennalle de Belleville 2014

Paris Belleville

26.09.2014
#art

Proximité, territorialité, mixité : la Biennale a fondé son identité sur une exploration physique et imaginaire de cette ancienne commune au riche passé, en essayant de transcender cet attachement au contexte.

Explorer, déambuler, flâner : la 3e édition de la Biennale de Belleville, intitulée La piste des Apaches, s’annonce sous le signe de la marche, que celle-ci s’envisage comme la voie d’un néo-tourisme urbain ou comme le signe d’un rassemblement humain.

Les nombreux projets des artistes investiront les rues sinueuses du quartier, faisant de ce territoire le véritable protagoniste de l’événement ; ils n’hésiteront pas non plus à franchir le périphérique pour faire vivre enfin ce Grand Paris tant attendu.

Nouvelles liaisons pédestres à travers Belleville et la Petite Couronne, récits de visites souterraines géolocalisées sur smartphone, voyage de bars en bars pour écouter des textes d’artistes inédits, manifestations de fantômes : entre revisites débridée du format de l’exposition, arpentage poétique du quartier, évocation narrative des œuvres à la place du display classique, la biennale transcende les limites géographiques et formelles afin d’offrir une nouvelle vision de l’art contemporain, tout en mobilité et dépaysement.

Du 25 septembre au 26 octobre 2014

Photos: Michael Huard
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.