Vernissage du Festival Do Disturb

Palais de Tokyo

10.04.2015
#art

Pour la toute première édition – alerte événement ! – de Do Disturb, le Palais de Tokyo a mis les petits plats dans les géants en invitant le MoMA PS1 (New York), la Tate Modern (London), le Matadero Madrid, le Centre National des arts plastiques (CNAP, Paris), the 49 Nord 6 Est %u2013 Frac Lorraine (Metz, France) et même le Berghain (de Berlin) à participer à la programmation de ce Festival d’un nouveau genre.

Dans un Palais de Tokyo en effervescence, DO DISTURB s’est voulu créatif, vibrant et impertinent. Pari réussi : 36 heures non stop de découverte et de fête, dont deux nuits proposées par Julie Tippex et le sacrosaint Berghain von Berlin, qui a signé là son premier hors-les-murs – alerte événement bis !.

Plus globalement, DO DISTURB vise à provoquer la surprise et à décloisonner les disciplines artistiques en repoussant leurs limites, au croisement de la danse, de la musique, de la vidéo et de la performance, en mêlant des créations nouvelles, des pièces inédites en France ainsi que des performances incontournables, avec pour fil directeur la promenade.

En tout, près de 70 artistes ont pris possession des lieux, dessinant un parcours inédit sur plusieurs niveaux. Chef d’orchestre de cette grand messe multi-fonction : Vittoria Matarrese, la responsable de la programmation culturelle et des projets spéciaux du Palais de Tokyo. Revue du vernissage.

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.