L’invitation au défilé Andreas Kronthaler pour Vivienne Westwood printemps-été 2020 présentait une photographie nocturne d’un tigre du Sumatra. Un cliché réalisé par le Dr. Wai-Ming Wong de Fauna & Flora International, une organisation qui lutte pour la protection de notre environnement et de toutes les espèces animales et végétales mises en danger par le dérèglement climatique. Le tigre du Sumatra, dont l’image revient sur une robe baptisée « Tiger Dress », fait partie de ces espèces en grand danger que la FFI s’attèle à préserver. Quiconque connaît la mode de Vivienne Westwood et Andreas Kronthaler (qui a désormais repris le flambeau de la marque) connaît leur engagement pour la cause environnementale. Le couple participait d’ailleurs à la marche pour le climat quelques jours seulement avant le défilé parisien. Si l’engagement est puissant, les vêtements qui défilaient ce week-end devant un front row où toutes les excentricités sont permises font forte impression. Derrière l’excentricité, la précision des coupes et des drapés envoient la collection dans la sphère du romantique et c’est Bella Hadid qui vient clore le show en toute beauté dans une robe de mariée brodée et ombrelle XXL. Le tout, devant les coqueluches des premiers rangs Violet Chachki, Miss Fame et Aquaria, Anna Cleveland et, bien sûr, la fidèle amie du couple Kronthaler-Westwood, et qui partage la même ferveur écologique : Pamela Anderson.

Photos: Pierre Mouton
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.