« We Dream Under The Same Sky », c’est quelque part une vérité, le point de départ d’une réflexion sur soi et les autres. Après tout, nous rêvons tous sous le même ciel, que l’on soit un aristocrate parisien, un jeune travailleur de classe moyenne, ou un réfugié. À travers le canal universel qu’est l’art, l’exposition organisée au Palais de Tokyo du 16 au 21 septembre a pour objectif de sensibiliser le grand public à la situation et aux droits des réfugiés. Organisée successivement en deux lieux, le Palais de Tokyo puis la Galerie Azzedine Alaïa, We Dream Under the Same Sky est aussi une vente aux enchères. Vingt-six oeuvres, dons d’artistes internationaux, seront vendues grâce à Christie’s sous le marteau de son président François Ricqlès. Ouverte à tous, l’inauguration de l’exposition a rassemblé anonymes et spécialistes autour de l’équipe WE DREAM, à l’image de l’artiste Adel Abdessemed, représenté dans l’exposition. Les fonds levés suite à la vente bénéficieront à cinq associations : Migreurop, Anafé, La Cimade, Centre Primo Levi et Thot.

Photos: Pierre Mouton
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.