En 1981, la photographe française Sophie Bramly, correspondante pour les médias français, s’installe à New York et délaisse très rapidement son travail afin d’observer l’émergence du Hip-Hop dans le Bronx. En photographiant des légendes comme Afrika Bambaataa, Grand Master Flash, The Beastie Boys, Futura 2000, Keith Haring ou The Rock Steady Crew, Sophie Bramly les immortalise dans des moments intimes et inédits, à la maison avec leurs parents ou en coulisses, avec délicatesse et de manière touchante.

30 ans plus tard, « Walk this way » nous remémore l’authenticité du Hip Hop, ses racines et la générosité de ses extraordinaires pionniers, dans un livre édité en 500 ex par Julien Frydman et publié par la Galerie 213.

A l’issue du vernissage de l’exposition à découvrir chez colette avant le 24 octobre, la ‘best crowd’ de la semaine s’en est allée break dancer aux Bains sur les sons de Fab Five Freddy, Uncle O, et Oko, Travis Scott en tête.

Photos: Virgile Guinard
Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.