Yazbukey présente « Murder She Wrote »

Maison Darré

04.03.2013
#mode

Il était une fois un monde enigmatique où des créatures excentriques, tout droit sorties du « Mystère de la chambre jaune », reconnaissables à l’harmonie de leurs chants et l’étrangeté de leurs gestes, vivaient de meurtres et de champagne frais.
Hier soir, tous les regards étaient portés vers cette performance étrange et plastique, à l’image de leur reine, Yaz Bukey, qui présentait à la Maison Darré sa nouvelle collection « Murder She Wrote ».
L’osmose entre lieu et personnages a transporté la bande à Mama Yaz dans un roman d’Agatha Christie où Poison Yvette, soubrette machiavélique, eût commis le meutre de Klepto Mama, la diva… clepto. Un cluedo arty des 80’s où tout le monde serait tour à tour victime, détective, assassin… ou les trois à la fois. Et dans ce jeu de plexiglas, les gens sont heureux. Murder she really wrote?

Photos: Jean Picon
Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.