La nuit tombée dans un Paris en pleine fashion week, c’est dans le jardin des Tuileries qu’il fallait être – et se montrer. Yves Saint Laurent Beauté organisait son YSL Beauty Club à Paris, après Berlin, Londres et LA. La pluie avait décidé d’arrêter ses caprices, laissant les invités traverser le jardin pour atteindre le « cube magique » YSL posé sur Paris tel un ovni, comme on avait pu le voir dans la story Instagram de la marque. Entre la baignoire de confettis dorés où chacun a pu se plonger et une VIP room éclairée d’une lumière rouge baiser (avec distributeur de lipstick intégré), tous les éléments étaient réunis par l’agence Hopscotch Luxe pour une soirée d’anthologie. Sans oublier le videocall futuriste sur fond de miroirs enchevêtrés où se sont succédées les tops Edie Campbell, Anja Rubik et Amber Valletta, tout comme le rappeur Travis Scott, et les muses de la maison Zoë Kravitz (venue accompagnée de son boyfriend Karl Glusman) et Staz Lindes. Une réalisation confiée à Say Who qui activait par la même occasion son faire-venir parisien. 23h51, l’ambiance est à son comble lorsque le duo Nova Materia entre sur scène pour faire danser la foule sur leur son techno hypnotisant. Pour les absents (ou les social media addicts), Loïc Prigent avait mis de côté son Twitter favori pour prendre d’assaut les Instastories @yslbeauty, au plus près de l’action et des beautiful people présents. « What happens in Paris stays in Paris ».

Photos: Jean Picon et Virgile Guinard

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.