Julien Labrousse 26.11.2010 #lifestyle

Affable et timide à la fois, Julien n’est pas du genre à déclamer de grands discours. Lui, il fait, il entreprend, il se lance. Son dernier chantier, le plus ambitieux, au Trianon, en témoigne. En fait, grâce à lui, Paris voit plus grand.

Tu inaugures ces jours-ci le nouveau Trianon. Peux-tu nous expliquer la genèse de ce projet et ce que va être ce nouveau lieu ?

Je suis tombé amoureux de ce lieu lorsque je l’ai visité. C’était un vieux château abandonné à Paris… Moi qui adore refaire les endroits pleins d’histoire, je ne pouvais pas rêver d’un lieu aussi idéal. Par ailleurs, je suis un accro des gros chantiers, alors là aussi je ne pouvais pas espérer mieux. Les travaux ne sont d’ailleurs pas terminés… Nous avons fini la première version, mais toute la décoration reste à faire. En ce qui concerne la forme du lieu elle restera ce qu’elle était à son ouverture au début du siècle, soit une salle de concert éclectique et un lieu de réception. Dans trois mois, nous aurons fini l’ensemble des travaux, on ouvrira alors une partie restauration dans l’ancienne salle de bal, et les anciennes loges des danseuses seront aménagées en chambre d’hôtes pour les artistes.

 p1000537

Quelle serait ton affiche idéale au Trianon ?

Philip Glass, je suis un inconditionnel.

Te sens-tu l’âme d’un nouveau Bruno Coquatrix ?

L’âme oui, mais je suis un débutant dans le métier, pour l’instant je fais mes armes.

p1000605

Ces dernières années, tu as été patron de restaurant à l’Hôtel du Nord, patron de boîte au Chacha, galeriste à la galerie LH et aujourd’hui patron de salle de concerts. Te sens-tu l’âme d’un activiste de la scène culturelle parisienne ? Quel est le lien entre toutes ces aventures ?

Je suis un hyperactif, il n’y a rien de très lié entre mes expériences. Mes différentes aventures sont mêmes plutôt éloignées. J’aime bien découvrir de nouveaux environnements, j’ai le sentiment de changer de vie à chaque projet.

Quelle est la « casquette » que tu préfères ?

Le casque de maçon.

Toi qui fourmilles toujours de projets, quel est le prochain challenge que tu te lances pour faire bouger la capitale ?

Celui-ci est loin d’être fini et lancé, je dois aller jusqu’au bout, on verra après.

Même si tu as été très pris par les travaux récemment, quels sont les nouveaux lieux/concepts parisiens qui ont retenu ton attention, et pourquoi ?

Je me suis un coupé du monde depuis six mois, je n’ai donc pas vraiment eu l’occasion de suivre les dernières actualités… Mais, dans le genre intemporel, j’aime beaucoup le musée de Montmartre qui est un endroit inconnu, qui donne sur les vignes. C’est là où je vais chiller au soleil.

Propos recueillis par Florence Valencourt

Quelques dates de concerts à venir : Macy Gray 26/11
– Gonzales 27/11
– Tricky 30/11
– 01/12 Rodrigo y Gabriela
– 11/12 Mia
— 9/03 The Do 14-20/03 Moriarty, Ayo, Ludovico Einaudi…

Vous aimerez aussi
Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.