Nicolas Ullmann 20.07.2010 #lifestyle

Trublion, poète, star, ami, Nicolas est tout cela à la fois. Et sans lui, les nuits parisiennes seraient beaucoup moins drôles et excentriques.

Pour les rares personnes qui ne te connaîtraient pas encore, pourrais-tu nous expliquer en quelques mots, qui tu es et ce que tu fais de beau ?

Je suis un personnage né de mes fantasmes de cinéphile et de ma passion pour la musique, essentiellement le rock et plus encore le heavy metal dont les chanteurs sont des personnages excentriques et très cinématographiques qui m’inspirent au plus haut point, Alice Cooper en tête qui regroupe en une seule personne tout ce que j’aime : le rock, des costumes fous, l’épouvante, le cabaret, le surréalisme et le golf… Je suis à la base, comme la voiture sans les options ,un comédien ayant dérivé vers plusieurs autres activités artistiques en attendant de trouver mon premier grand rôle pour diminuer le reste et ne faire plus que ça !! Ma carte de visite se résume à : comédien/ entertaineur Mes soirées les plus célèbres : le Ullmann Cabarock qui a commencé au début du Paris Paris, tous les mardis, et les Ullmann Kararockés au Baron, tous les dimanches. Ensuite je me suis promené dans tous les bons clubs parisiens : Flèche d’or , Showcase, Régine , Social club …

Te considères-tu comme un party animal ? A quelle fréquence sors-tu, en moyenne ?

Je me considère plus comme un « workcoolic » qu’un party animal étant plus souvent dehors pour m’amuser et amuser au sein des soirées que j’organise. Sinon, je reste plutôt dans mon quartier a préparer mes évènements préférant un bon restaurant entre amis, une soirée en appartement ou un marathon de films. J’ai tout de même développé une certaine insomnie ( mais ça remonte au temps ou ma grand mère Mamido me gardait en regardant avec moi des films toute la nuit), qui me permet de laisser mon téléphone ouvert 24h / 24, toujours prêt a sortir à l’heure où une alléchante proposition tomberait dans la nuit.

Quels sont tes spots/tes soirées préférées à Paris ? Pourquoi ?

J’aime dîner ou prendre des verres dans le trio de restaurants de mon ami comédien Yannig Samot : le Chéri Bibi, le Cul de poule ou la Famille. J’y suis sûr d’y croiser à la loterie un ami minimum, sans avoir besoin de décrocher mon téléphone ! J’aime les conversations de cuisine !!! J’aime les soirées D-CONTRACT avec qui je travaille souvent qui proposent ce qu’il y a de plus original en matière de divertissement : courses en talons aiguilles, courses de kart dans un parking des Halles, les Aerobeach 51 sur les toits d’un studio de cinéma, etc. Sinon, le Bus Palladium pour son restaurant romantique et cosy, ses soirées live du week end et ses soirées scène ouverte a thème le mardi ; le tout orchestré par Cyril Bodin, le D.A et chanteur du groupe Amen Birdmen.

Et à l’étranger ?

N’importe quel club rock à Londres où il y a souvent des live, du rockabilly, de la country, du easy listening, des gens plus lookés qu’une soirée déguisée à Paris. Le Bloomsbury-Bowling, avec ses salles de karaoké, ses tables de billard, son diner à l’américaine et ses graffitis. Bruxelles et ses habitants, aussi frais qu’un rayon de soleil, et son club le « K-NAL ».

Quels sont les ingrédients d’une soirée réussie selon toi ?

Pour une soirée « business », une soirée réussie doit commencer par un accueil chaleureux sur le trottoir. Ensuite, un bon warm-up accueillant les gens avec des morceaux qui disent « bonjour à toi , tu es le bienvenu ! Ce soir tu vas passer une très bonne soirée ! ». Se démener pour que le public soit excentrique, éclectique, touristique… Etre étonné de voir l’aube alors qu’on pensait qu’il n’était qu’une heure du matin… Pour une soirée où je ne travaille pas il m’en faut beaucoup moins : un bon dîner , un ami garnement avec qui faire des conneries comme dans la cour de récré et qui rendrait n’importe quel endroit distrayant, et des filles pour le plaisir des yeux.

Coupure pub : quelle est ton actu en ce moment ? Quelque chose à vendre ? Une petite annonce rencontre ?

Je prépare pour la rentrée le retour de L.A Project, la web série produite par ELEGANGZ, que j’ai tournée cette année qui suit mes aventures en les parodiant. Cette fois nous suivrons les aventures de « Ten or Fifteen », un vrai faux groupe de rock a la « SPINAL TAP ». Ils sont projetés dans la cour des grands à la suite d’un quiproquo, alors qu’ils ne savent pas jouer… Les personnages sont inspirés de la pub IBIS dans laquelle je joue aux cotés de mon alter ego Gunther Love ! A la rentrée aussi, la comédie sur les call centers « 118 / 318 » de Julien Baillargeon, avec le comique Booder, sort en salles. J’y tiens 2 rôles. Annonce + : je recherche des rôles secondaires pour jouer dans la série. Avis aux bons comédiens !

Tu es plutôt before/during/after ou les trois à la fois ?

Je suis during, car « before », je suis pire qu’une fille pour me préparer, et les « after » ont été rayés de la carte de ma vie après une aube a  » l’Enfer  » (qui portait bien son nom) durant mon adolescence! Mâchoires tremblantes, musique atroce, gens malsains et filles s’avérant en fait être des hommes ou extra-terrestres…

Qu’est-ce qui te plaît dans la nuit ? Et qu’est-ce qui te déplaît ?

J’aime les gens qu’on y croise. Ils sont plus drôles que ceux du métro aux heures de pointe, ils s’habillent de façon originale. J’aime le côté vampire et rentrer avant les premières lueurs de l’aube . C’est aussi une source d’inspiration pour mes rôles. Ce qui me déplait ce sont les personnes masquées que l’on peut y croiser, alors que la soirée n’est pas costumée… Des gens aux dents belles et longues qui te sourient pour mieux te mordre, une fois le dos tourné. Une sale race de vampires qu’il vaut mieux connaître afin de mieux l’éviter .

A quoi tu carbures le soir : cocktails et traiteurs, musique, stars…?

Cela dépend de mes rendez-vous du lendemain. Cafés ou piscines de champagne pour les jours les plus sages, cocktails de toutes les couleurs pour les jours plus détendus. Sinon, au rock’n’roll. J’assiste aux concerts de tous les grands groupes passant en ville, histoire d’avoir vu toutes les légendes encore vivantes avant leur disparition (comme Alice Cooper, Aerosmith, Slash, Crosby, Stills & Nash…).

Raconte-nous une anecdote de soirée qui t’a marqué

Après l’expo de Marilyn Manson à Paris, où mon ami Adanowsky qui le connaissait m’avait invité, nous nous sommes retrouvés dans son hôtel à dîner avec lui et son guitariste. A l’opposé du démon qu’il pouvait être sur scène, j’ai rencontré un gentleman posé, cultivé et à l’écoute. Quelques années après, je me suis déguisé en lui pour les besoins d’un happening aux Eurockéennes de Belfort. On me demandait de sauter partout, de jouer les clichés des rock n’roll attitudes… Me souvenant de qui il était hors scène, je l’ai interprété de manière calme et posée. Crédibilité payante puisqu’une fille a pleuré dans mes bras en tremblant, des gens se sont jeté sur moi pour avoir un autographe et le patron du bar V.I.P où nous étions m’a plus protégé que le comédien qui m’accompagnait.

Quel est ton morceau dancefloor du moment / de toujours ?

Les GUSH qui savent faire danser et crier les filles, le meilleur des groupes français du moment! En warm up, mettez « Let’s burn again » et vous sentirez une pelouse woodstockienne pousser sur le sol du club, qui vous donnera envie de vous embrasser, crier l’amour et de vous mettre nu … En plat de résistance : « You shook me all night long » d’AC/DC. Je me prends pour le chanteur, je me tortille dans tous les sens, hurlant le texte a tue tête comme si j’étais sur la scène du Stade de France. Une chanson qui m’a fait déchirer beaucoup de t-shirts , chemises et pantalons afin d’enrichir mon teinturier.

Une spéciale dédicace pour finir ?

A toutes les femmes fortes : vous êtes à mes yeux plus belles que les femmes minces…Ne maigrissez pas pour moi, vous me plaisez ainsi.

www.myspace.com/ullmanncabarock www.laproject.tv
Propos recueillis par Aurélie Siou.

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.