retour
#FASHION

Renzo Piano X Max Mara : l’architexture d’un sac

En hommage au Whitney Museum of American Art de New York du Meatpacking dessiné par Renzo Piano, Max Mara a demandé à l’atelier de l’architecte d’imaginer une nouvelle mouture de son sac conçue en 2015, le Whitney. Inspiré par la façade en extérieur, et par une des œuvres dans sa doublure, le sac devient une allégorie muséale. Ses cotes moulées à chaud dans un cuir profond, semblables à de simples traits reprennent les nervures de l’édifice. Quant à la soie intérieure de cette édition, elle s’inspire l’une des œuvres de Florine Stettheimer, Sun, datant de 1931. Une peinture florale figurative qui contraste habilement avec la rigueur architecturale du sac. Proposé dans une nouvelle palette, dont un alléchant pamplemousse rose, ce sac agit comme une brassée de fleurs, et décrit les contours d’un été coloré.

Renzo Piano X Max Mara : l’architexture d’un sac

En hommage au Whitney Museum of American Art de New York du Meatpacking dessiné par Renzo Piano, Max Mara a demandé à l’atelier de l’architecte d’imaginer une nouvelle mouture de son sac conçue en 2015, le Whitney. Inspiré par la façade en extérieur, et par une des œuvres dans sa doublure, le sac devient une allégorie muséale. Ses cotes moulées à chaud dans un cuir profond, semblables à de simples traits reprennent les nervures de l’édifice. Quant à la soie intérieure de cette édition, elle s’inspire l’une des œuvres de Florine Stettheimer, Sun, datant de 1931. Une peinture florale figurative qui contraste habilement avec la rigueur architecturale du sac. Proposé dans une nouvelle palette, dont un alléchant pamplemousse rose, ce sac agit comme une brassée de fleurs, et décrit les contours d’un été coloré.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.