fbpx
retour
#FASHION

Balmain x Barbie : comme une envie de Ken

Au lendemain de la seconde guerre, un spectacle itinérant initié par la Chambre syndicale de la couture française fait défilé des poupées créées par les grandes maisons de l’époque. Ce « petit théâtre de la mode » comme on l’appelait, comptait parmi ses rangs de nombreuses créations signées Pierre Balmain. Après avoir consulté les riches archives de la maison, c’est donc tout naturellement qu’Olivier Rousteing  a proposé à Mattel de renouer avec ce passé en réinterprétant la fameuse Barbie, aux couleurs de l’époque. Inclusives, non genrées, les nouvelles poupées rappellent que nombreux sont les petits garçons qui aimeraient pouvoir y jouer tranquillement, sans que leurs parents s’en inquiète, à l’image d’un Olivier Rousteing à la réussite flamboyante.

Balmain x Barbie : comme une envie de Ken

Au lendemain de la seconde guerre, un spectacle itinérant initié par la Chambre syndicale de la couture française fait défilé des poupées créées par les grandes maisons de l’époque. Ce « petit théâtre de la mode » comme on l’appelait, comptait parmi ses rangs de nombreuses créations signées Pierre Balmain. Après avoir consulté les riches archives de la maison, c’est donc tout naturellement qu’Olivier Rousteing  a proposé à Mattel de renouer avec ce passé en réinterprétant la fameuse Barbie, aux couleurs de l’époque. Inclusives, non genrées, les nouvelles poupées rappellent que nombreux sont les petits garçons qui aimeraient pouvoir y jouer tranquillement, sans que leurs parents s’en inquiète, à l’image d’un Olivier Rousteing à la réussite flamboyante.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.