fbpx
retour
#PRECIOUS

Baylee Zwart x Ocean Diamonds : les diamants de sa mer

De l’extraction minière on a hélas une vision bien sombre. Des hommes qui sous une chaleur écrasante percent des heures durant une veine de terre à la recherche du brut qui pourrait faire basculer leur vie. Mais il existe en réalité une alternative bien plus conforme aux valeurs d’aujourd’hui : les diamants de l’océan. Car sur les côtes ourlées de Namibie, on trouve parmi les graviers, aussi fou que cela puisse paraître, de petits diamants charriés par les vagues. A ceux-ci s’ajoutent d’autres trouvés en mer, soit lors de plongées artisanales, soit par un processus d’aspiration et de filtration des fonds. On estime que ces pierres seraient formées dans les montagnes, charriées dans les rivières et finissent par atterrir dans les océans selon un très long processus. Rares, naturels, ces diamants sont la spécialité d’Ocean Diamonds, une société fondée par Robert Goodden qui s’est au fil du temps taillé une place de choix sur ce marché très particulier. La créatrice de bijoux californienne Baylee Zwart est tombée sous le charme de ce sourcing et a décidé d’y consacrer une collection à laquelle nous pouvons que souscrire. Graphiques, écologiques, responsables et diablement chics, les diamants de sa mer sont aussi vivifiants que l’écosystème dont ils sont extraits.

Baylee Zwart x Ocean Diamonds : les diamants de sa mer

De l’extraction minière on a hélas une vision bien sombre. Des hommes qui sous une chaleur écrasante percent des heures durant une veine de terre à la recherche du brut qui pourrait faire basculer leur vie. Mais il existe en réalité une alternative bien plus conforme aux valeurs d’aujourd’hui : les diamants de l’océan. Car sur les côtes ourlées de Namibie, on trouve parmi les graviers, aussi fou que cela puisse paraître, de petits diamants charriés par les vagues. A ceux-ci s’ajoutent d’autres trouvés en mer, soit lors de plongées artisanales, soit par un processus d’aspiration et de filtration des fonds. On estime que ces pierres seraient formées dans les montagnes, charriées dans les rivières et finissent par atterrir dans les océans selon un très long processus. Rares, naturels, ces diamants sont la spécialité d’Ocean Diamonds, une société fondée par Robert Goodden qui s’est au fil du temps taillé une place de choix sur ce marché très particulier. La créatrice de bijoux californienne Baylee Zwart est tombée sous le charme de ce sourcing et a décidé d’y consacrer une collection à laquelle nous pouvons que souscrire. Graphiques, écologiques, responsables et diablement chics, les diamants de sa mer sont aussi vivifiants que l’écosystème dont ils sont extraits.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.