fbpx
retour
#MOBILITY

BC supernova x Horacio Pagani : super novatrice

Fils d’un boulanger originaire du lac de Côme, Horacio Pagani naît, puis grandit, sous le soleil de d’Argentine dans les années 50. Las, après des études d’ingénieur, la passion de l’automobile italienne le rappelle en Europe où il devient un des grands spécialistes des matériaux composites, qu’il met à l’usage de la formule 1 dans les années 70. Puis il rejoint Lamborghini comme directeur du développement dans les années 80 avant de se décider à lancer sa propre marque en 1992. Pagani est obsédé par la performance et propose à ses clients, une poignée, de leur concevoir et leur construire à la main, des bolides merveilleux. La dernière de ses créations, la bien nommée « supernova » vient d’être révélée avant de partir rejoindre le garage d’un grand collectionneur canadien. Plus de 800ch, près de 330km/h, un 0 à 100 km/h expédié en 3s, les Pagani sont de véritables missiles. A l’intérieur, alors qu’un splendide tartan écossais tutoie le bois centenaire du pommeau de vitesse, la fibre de carbone donne un change avantageux aux plus beaux cuirs pleines fleurs. Faisant le lien entre l’art traditionnel et la technologie, les Pagani gardent une place à part dans le cœur des amoureux (fortunés) de l’automobile qui considèrent ces engins, comme de véritables sculptures. Ce à quoi nous souscrivons entièrement.

BC supernova x Horacio Pagani : super novatrice

Fils d’un boulanger originaire du lac de Côme, Horacio Pagani naît, puis grandit, sous le soleil de d’Argentine dans les années 50. Las, après des études d’ingénieur, la passion de l’automobile italienne le rappelle en Europe où il devient un des grands spécialistes des matériaux composites, qu’il met à l’usage de la formule 1 dans les années 70. Puis il rejoint Lamborghini comme directeur du développement dans les années 80 avant de se décider à lancer sa propre marque en 1992. Pagani est obsédé par la performance et propose à ses clients, une poignée, de leur concevoir et leur construire à la main, des bolides merveilleux. La dernière de ses créations, la bien nommée « supernova » vient d’être révélée avant de partir rejoindre le garage d’un grand collectionneur canadien. Plus de 800ch, près de 330km/h, un 0 à 100 km/h expédié en 3s, les Pagani sont de véritables missiles. A l’intérieur, alors qu’un splendide tartan écossais tutoie le bois centenaire du pommeau de vitesse, la fibre de carbone donne un change avantageux aux plus beaux cuirs pleines fleurs. Faisant le lien entre l’art traditionnel et la technologie, les Pagani gardent une place à part dans le cœur des amoureux (fortunés) de l’automobile qui considèrent ces engins, comme de véritables sculptures. Ce à quoi nous souscrivons entièrement.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.