fbpx
retour
#MOBILITY

BMW 3,0 CS X Robert Downey Jr. : le retro du futur

Le back dating est une mode que l’on adore. Elle consiste à prendre une auto « vintage », à la retaper intégralement, tout en lui faisant bénéficier d’un maximum d’améliorations contemporaines, sans pour autant trahir ni l’esprit, ni la ligne de l’époque. Dans les Iron Man qui ont mis la carrière de Robert Downey Jr sur orbite, l’homme campe un milliardaire désabusé, mi justicier mi enfant gâté. Parmi les nombreux jouets qui occupent ses journées, figure une impressionnante collection de bolides. Dès lors, cette merveilleuse BMW 3,0 CS n’est autre que la transposition dans la vie réelle de ses hobbies de super-héros. Initialement doté de 180ch, le « six » munichois a subi un réalésage à 3,6l et quelques améliorations qui lui permettent de délivrer 311ch à présent. La carrosserie rouge « tomate » reste conforme au 70’s, mais les extensions d’ailes et pare-chocs de carbone viennent apporter la note sportive et contemporaine « bad ass » qu’on aime. Enfin, vient cette étonnante touche « nature » semblable au teck qui enveloppe la ceinture de caisse, du capot avant à l’aileron arrière. Une caractéristique que l’on retrouve également à l’intérieur et qui souligne efficacement le cuir moka de la sellerie. Si ce type de projet vous intéresse, sachez qu’il s’agit d’un travail du célèbre préparateur du Milwaukee, Speedkore, bien connu des fans de « muscle cars » vintage.

BMW 3,0 CS X Robert Downey Jr. : le retro du futur

Le back dating est une mode que l’on adore. Elle consiste à prendre une auto « vintage », à la retaper intégralement, tout en lui faisant bénéficier d’un maximum d’améliorations contemporaines, sans pour autant trahir ni l’esprit, ni la ligne de l’époque. Dans les Iron Man qui ont mis la carrière de Robert Downey Jr sur orbite, l’homme campe un milliardaire désabusé, mi justicier mi enfant gâté. Parmi les nombreux jouets qui occupent ses journées, figure une impressionnante collection de bolides. Dès lors, cette merveilleuse BMW 3,0 CS n’est autre que la transposition dans la vie réelle de ses hobbies de super-héros. Initialement doté de 180ch, le « six » munichois a subi un réalésage à 3,6l et quelques améliorations qui lui permettent de délivrer 311ch à présent. La carrosserie rouge « tomate » reste conforme au 70’s, mais les extensions d’ailes et pare-chocs de carbone viennent apporter la note sportive et contemporaine « bad ass » qu’on aime. Enfin, vient cette étonnante touche « nature » semblable au teck qui enveloppe la ceinture de caisse, du capot avant à l’aileron arrière. Une caractéristique que l’on retrouve également à l’intérieur et qui souligne efficacement le cuir moka de la sellerie. Si ce type de projet vous intéresse, sachez qu’il s’agit d’un travail du célèbre préparateur du Milwaukee, Speedkore, bien connu des fans de « muscle cars » vintage.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.