retour
#DESTINATION

Cabo Verde hotel X Serge Hannecart : le luxe pieds nus

De l’archipel du Cap vert on a en tête la douce voix de Cesaria Evora et ces hôtels « tout inclus » ourlant les plages d’un pacifique aux vagues déroulantes. Mais c’est oublier que cet archipel situé à 300km des côtes sénégalaises est à même d’offrir des expériences hôtelières telle que l’époque le commande, dès lors qu’on s’échappe des îles principales. Serge Hannecart, grand entrepreneur belge a saisi que ce qui faisait la beauté de ces endroits, était sans doute tout autant la minéralité volcanique que les plages de sables fins. Craquant pour la petite Sao Vicente, il a commandé à l’agence Polo d’Antwerp un édifice dont le but serait de se fondre davantage dans le paysage que de s’y poser. Dès lors, le projet fût donc de ne concevoir l’hôtel et quelques villas qu’à partir de matériaux trouvés à proximité de l’endroit. Il en résulte une veine de luxe brutaliste inédite, où tout n’est que bois ou pierre et dans lequel on a envie de s’installer durablement. Encore préservée, percluses d’authenticité, Sao Vincente sera sans doute dans le futur l’une des prochaines destinations prisées des plus avertis. Soyez l’un d’entre eux. Derniers points, seules trois petites heures décalage horaire sépare la France de ce paradis vert.

Cabo Verde hotel X Serge Hannecart : le luxe pieds nus

De l’archipel du Cap vert on a en tête la douce voix de Cesaria Evora et ces hôtels « tout inclus » ourlant les plages d’un pacifique aux vagues déroulantes. Mais c’est oublier que cet archipel situé à 300km des côtes sénégalaises est à même d’offrir des expériences hôtelières telle que l’époque le commande, dès lors qu’on s’échappe des îles principales. Serge Hannecart, grand entrepreneur belge a saisi que ce qui faisait la beauté de ces endroits, était sans doute tout autant la minéralité volcanique que les plages de sables fins. Craquant pour la petite Sao Vicente, il a commandé à l’agence Polo d’Antwerp un édifice dont le but serait de se fondre davantage dans le paysage que de s’y poser. Dès lors, le projet fût donc de ne concevoir l’hôtel et quelques villas qu’à partir de matériaux trouvés à proximité de l’endroit. Il en résulte une veine de luxe brutaliste inédite, où tout n’est que bois ou pierre et dans lequel on a envie de s’installer durablement. Encore préservée, percluses d’authenticité, Sao Vincente sera sans doute dans le futur l’une des prochaines destinations prisées des plus avertis. Soyez l’un d’entre eux. Derniers points, seules trois petites heures décalage horaire sépare la France de ce paradis vert.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.