fbpx
retour
#FASHION

Castor fleuriste x Saint Laurent : la Saint-Valentin enfin glam ?

Jamais nous n’aurions pu imaginer parler de cet évènement qui nous a toujours laissé un goût bizarre. La Saint-Valentin, jusqu’ici transportait dans son sillon un parfum trop capiteux, une injonction commerciale trop pesante à notre idée. Une fête de fleuriste, lisait-on souvent… Prenant le problème à bras le corps, Anthony Vaccarello, le directeur artistique de Saint Laurent s’est mis en tête de rendre cette fête aussi rock que cool. Pour cela, il s’est rapproché d’un des fleuristes les plus en vue de Paris : Castor. Roi d’Instagram, Castor fleuriste propose des bouquets aussi inventifs que désirables. Puis, pour que le twist soit complet, il fallait aussi glamouriser les chocolats. La Maison du Chocolat à Paris est l’une des plus exigeante sur le sujet et l’une des seules à même de savoir réinterpréter la boite des 70’s. Dernier élément : le petit bijou. C’est la mission confiée à ce petit ras de cou doré. Ainsi paré, l’amoureux(se) d’aujourd’hui peut faire non seulement preuve de son tourment, mais aussi de sa coolness. Disponible exclusivement dans les boutiques de Paris et Los Angeles, cette collab’ est sans doute la plus inattendue de la semaine.

Castor fleuriste x Saint Laurent : la Saint-Valentin enfin glam ?

Jamais nous n’aurions pu imaginer parler de cet évènement qui nous a toujours laissé un goût bizarre. La Saint-Valentin, jusqu’ici transportait dans son sillon un parfum trop capiteux, une injonction commerciale trop pesante à notre idée. Une fête de fleuriste, lisait-on souvent… Prenant le problème à bras le corps, Anthony Vaccarello, le directeur artistique de Saint Laurent s’est mis en tête de rendre cette fête aussi rock que cool. Pour cela, il s’est rapproché d’un des fleuristes les plus en vue de Paris : Castor. Roi d’Instagram, Castor fleuriste propose des bouquets aussi inventifs que désirables. Puis, pour que le twist soit complet, il fallait aussi glamouriser les chocolats. La Maison du Chocolat à Paris est l’une des plus exigeante sur le sujet et l’une des seules à même de savoir réinterpréter la boite des 70’s. Dernier élément : le petit bijou. C’est la mission confiée à ce petit ras de cou doré. Ainsi paré, l’amoureux(se) d’aujourd’hui peut faire non seulement preuve de son tourment, mais aussi de sa coolness. Disponible exclusivement dans les boutiques de Paris et Los Angeles, cette collab’ est sans doute la plus inattendue de la semaine.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.