retour
#MOBILITY

Dykstra Architect X Red Yacht : à voile et à vapeur

Gerard Dykstra est le fondateur de l’un des plus grands cabinets d’architecture navale. Mais s’agissant de motor yacht, on voit mal ce que sa collaboration aurait pu apporter, car jusqu’ici, Dykstra ne marchait qu’à la voile. C’est précisément cette expertise qu’est venue chercher Red Yacht, lui qui justement ne marche qu’à vapeur ! A la demande d’un client, le chantier a cherché un moyen de propulsion alternatif qui permette de profiter des jours de grands vents. Déjà aperçu sur certains super-tankers (!), le principe d’un gigantesque kite n’avait jusqu’ici jamais été adopté sur un super yacht de croisière. Avec 1600m2 de toile, tenue par un mat rotatif, la voile permet d’atteindre près de 17 nœuds à la seule force du vent. Une prouesse lorsque l’on connait les consommations gargantuesques de ces embarcations. Si c’est moins une préoccupation économique qu’écologique qui a poussé le propriétaire à une telle demande, on ne peut cependant que se réjouir des réductions de carburants que vont engendrer ces nouvelles propulsions. Pour le reste, aucun élément de confort ne manque : 6 grandes cabines, piscine, helipad…etc

Dykstra Architect X Red Yacht : à voile et à vapeur

Gerard Dykstra est le fondateur de l’un des plus grands cabinets d’architecture navale. Mais s’agissant de motor yacht, on voit mal ce que sa collaboration aurait pu apporter, car jusqu’ici, Dykstra ne marchait qu’à la voile. C’est précisément cette expertise qu’est venue chercher Red Yacht, lui qui justement ne marche qu’à vapeur ! A la demande d’un client, le chantier a cherché un moyen de propulsion alternatif qui permette de profiter des jours de grands vents. Déjà aperçu sur certains super-tankers (!), le principe d’un gigantesque kite n’avait jusqu’ici jamais été adopté sur un super yacht de croisière. Avec 1600m2 de toile, tenue par un mat rotatif, la voile permet d’atteindre près de 17 nœuds à la seule force du vent. Une prouesse lorsque l’on connait les consommations gargantuesques de ces embarcations. Si c’est moins une préoccupation économique qu’écologique qui a poussé le propriétaire à une telle demande, on ne peut cependant que se réjouir des réductions de carburants que vont engendrer ces nouvelles propulsions. Pour le reste, aucun élément de confort ne manque : 6 grandes cabines, piscine, helipad…etc

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.