retour
#DESTINATION

Four Seasons George V X Simone Zanoni : la brigade verte

En recevant des mains du guide Michelin la première distinction « verte » récompensant la démarche mêlant gastronomie et conscience environnementale, Simone Zanoni voit couronner de longues années d’engagements. Compost, recyclage, suppression des bouteilles de plastique, équilibre alimentaire, jardin potager à Versailles depuis près de 10 ans, le plus parisien des chefs italiens s’efforce de prêcher une parole sincère. Manger juste, dans des proportions certes généreuses mais raisonnable, avec ce qu’offre la saison, sans forcer, sans tordre le cou à une nature déjà bien chahutée, c’est renouer avec le sens. Le luxe de demain s’écrira ainsi : toujours flamboyant, mais réfléchit. Un exemple ? Sa tatin d’oignon. Rien de plus rustique qu’un oignon. Et pourtant, passé entre ses mains, cela devient l’un des plats les plus sophistiqué : une tatin caramélisée, fondante et acidulée, coiffée d’une glace au parmesan. Brouillant les pistes et les envies, Simone Zanoni est toujours là où on ne l’attend pas. Si l’expérience vous tente, sachez que l’hôtel George V vous propose également de participer à la cueillette. Ludique et riche d’enseignement, cette expérience bucolique au sein des « brigades vertes » est l’une des meilleures idées du printemps qui s’annonce.

Four Seasons George V X Simone Zanoni : la brigade verte

En recevant des mains du guide Michelin la première distinction « verte » récompensant la démarche mêlant gastronomie et conscience environnementale, Simone Zanoni voit couronner de longues années d’engagements. Compost, recyclage, suppression des bouteilles de plastique, équilibre alimentaire, jardin potager à Versailles depuis près de 10 ans, le plus parisien des chefs italiens s’efforce de prêcher une parole sincère. Manger juste, dans des proportions certes généreuses mais raisonnable, avec ce qu’offre la saison, sans forcer, sans tordre le cou à une nature déjà bien chahutée, c’est renouer avec le sens. Le luxe de demain s’écrira ainsi : toujours flamboyant, mais réfléchit. Un exemple ? Sa tatin d’oignon. Rien de plus rustique qu’un oignon. Et pourtant, passé entre ses mains, cela devient l’un des plats les plus sophistiqué : une tatin caramélisée, fondante et acidulée, coiffée d’une glace au parmesan. Brouillant les pistes et les envies, Simone Zanoni est toujours là où on ne l’attend pas. Si l’expérience vous tente, sachez que l’hôtel George V vous propose également de participer à la cueillette. Ludique et riche d’enseignement, cette expérience bucolique au sein des « brigades vertes » est l’une des meilleures idées du printemps qui s’annonce.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.