retour
#DESTINATION

Habitas Hotel Tulum X Oliver Ripley : le talentueux Mr Ripley

Évidemment, avec un nom pareil, le surnom devenait inévitable. Mais pas vraiment usurpé. En inventant un nouveau modèle hôtelier fait de modules d’habitation imprimés en 3D puis implantés directement sur le site d’exploitation, Oliver Ripley s’évite bien des tracas. Une idée qui aurait surgi lors d’un de ses passages au festival Burning Man… Épaulé par des investisseurs avisés dont le fondateur de Tinder ou des supermarchés online Ocado, il avance vite avec des pays encore peu exploités comme le Bhutan, la Namibie ou certaines nations du Golfe.

A Tulum, une décoration aux accents locaux permet de masquer la construction posée sur le sable ou au milieu de la forêt adjacente, et de lui donner tout le cachet nécessaire. La cuisine éco responsable aux parfums de l’époque et la découverte de la culture locale, mâtiné d’inévitables cours de yoga lui ont valu le surnom d’hôtelier des « millenials ». Pariant davantage sur une convergence de la communauté et un développement via les réseaux que sur la mise en avant d’un SPA étoilé, le talentueux Mr Ripley est en train de se faire un nom parmi les hôteliers de demain et prévoit une dizaine d’ouvertures dans les 12 mois avenir.

Habitas Hotel Tulum X Oliver Ripley : le talentueux Mr Ripley

Évidemment, avec un nom pareil, le surnom devenait inévitable. Mais pas vraiment usurpé. En inventant un nouveau modèle hôtelier fait de modules d’habitation imprimés en 3D puis implantés directement sur le site d’exploitation, Oliver Ripley s’évite bien des tracas. Une idée qui aurait surgi lors d’un de ses passages au festival Burning Man… Épaulé par des investisseurs avisés dont le fondateur de Tinder ou des supermarchés online Ocado, il avance vite avec des pays encore peu exploités comme le Bhutan, la Namibie ou certaines nations du Golfe.

A Tulum, une décoration aux accents locaux permet de masquer la construction posée sur le sable ou au milieu de la forêt adjacente, et de lui donner tout le cachet nécessaire. La cuisine éco responsable aux parfums de l’époque et la découverte de la culture locale, mâtiné d’inévitables cours de yoga lui ont valu le surnom d’hôtelier des « millenials ». Pariant davantage sur une convergence de la communauté et un développement via les réseaux que sur la mise en avant d’un SPA étoilé, le talentueux Mr Ripley est en train de se faire un nom parmi les hôteliers de demain et prévoit une dizaine d’ouvertures dans les 12 mois avenir.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.