retour
#DESTINATION

ICON X Bjarke Ingels : objectif Lune

On vous avait déjà parlé du cabinet d’architecture BIG (Bjarke Ingels Group) à l’occasion de l’ouverture du Musée Audemars Piguet, la manufacture de haute horlogerie nichée au Brassus, chez nos amis suisses. Primées à d’innombrables reprises, les réalisations de Bjarke Ingels se sont jusqu’ici « contentées » de notre bonne vieille Terre. Cette fois-ci, il ne s’agit plus de construire ici, mais sur la Lune. L’un des grands problèmes que pose la colonisation d’autres planètes, c’est le transport des matériaux nécessaires à la fabrication de modules de vie. Sachant que dans une navette spatiale, chaque gramme compte, il parait difficile d’emporter des sacs de ciments et des parpaings pour construire sa petite maison. Dès lors, pourquoi ne pas embarquer une machine pour fabriquer ces matériaux ? C’est ainsi que l’idée de maisons fabriquées en 3D sur place a commencé à germer. Bjarke Ingels s’est ainsi tourné vers LE spécialiste de l’habitat en 3D, ICON. Ayant fait montre de sa capacité à produire en 24H des tiny-house en 3D, ICON travaille sur la mise au point d’un alliage offrant solidité et légèreté, imprimable selon son procédé. A l’observation de ces premières ébauches, on a déjà envie de se faire faire un passeport.

ICON X Bjarke Ingels : objectif Lune

On vous avait déjà parlé du cabinet d’architecture BIG (Bjarke Ingels Group) à l’occasion de l’ouverture du Musée Audemars Piguet, la manufacture de haute horlogerie nichée au Brassus, chez nos amis suisses. Primées à d’innombrables reprises, les réalisations de Bjarke Ingels se sont jusqu’ici « contentées » de notre bonne vieille Terre. Cette fois-ci, il ne s’agit plus de construire ici, mais sur la Lune. L’un des grands problèmes que pose la colonisation d’autres planètes, c’est le transport des matériaux nécessaires à la fabrication de modules de vie. Sachant que dans une navette spatiale, chaque gramme compte, il parait difficile d’emporter des sacs de ciments et des parpaings pour construire sa petite maison. Dès lors, pourquoi ne pas embarquer une machine pour fabriquer ces matériaux ? C’est ainsi que l’idée de maisons fabriquées en 3D sur place a commencé à germer. Bjarke Ingels s’est ainsi tourné vers LE spécialiste de l’habitat en 3D, ICON. Ayant fait montre de sa capacité à produire en 24H des tiny-house en 3D, ICON travaille sur la mise au point d’un alliage offrant solidité et légèreté, imprimable selon son procédé. A l’observation de ces premières ébauches, on a déjà envie de se faire faire un passeport.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.