fbpx
retour
#DESTINATION

Manuel Aires Mateus X Casa Na Terra : la reconnexion

Évidemment le projet a moissonné quelques prix. Imaginez : une œuvre architecturale brutaliste, enterrée, à fleur de gazon, les pieds dans un lac majeur du Portugal. Ce rêve minéral, l’architecte Manuel Aires Mateus en a fait une réalité au service d’un hôtel de 3 chambres seulement, à l’ascétisme parfait. Fondue dans la topographie, l’établissement se veut le chantre de l’apaisement, du retour au fondamental, du slow life. Inclus dans un programme de management hôtelier portugais intitulé « Silent Living », la maison communique avec l’extérieur au travers d’ouvertures, tour à tour béantes ou minimalistes. Bien entendu, la décoration poursuit le travail de mise en valeur des matériaux dans leur état brut. Approvisionnement en circuit court, mobilité douce, cours de yoga ou longues balades sont naturellement au programme. A deux heures de Lisbonne, au milieu de rien et de tout, trône ainsi un lieu idéal pour une retraite spirituelle, une introspection, une reconnexion, aux antipodes du superficiel dans lequel parfois nous nous égarons. Une idée qui plus que jamais résonne en nous par ces temps troublés.

Manuel Aires Mateus X Casa Na Terra : la reconnexion

Évidemment le projet a moissonné quelques prix. Imaginez : une œuvre architecturale brutaliste, enterrée, à fleur de gazon, les pieds dans un lac majeur du Portugal. Ce rêve minéral, l’architecte Manuel Aires Mateus en a fait une réalité au service d’un hôtel de 3 chambres seulement, à l’ascétisme parfait. Fondue dans la topographie, l’établissement se veut le chantre de l’apaisement, du retour au fondamental, du slow life. Inclus dans un programme de management hôtelier portugais intitulé « Silent Living », la maison communique avec l’extérieur au travers d’ouvertures, tour à tour béantes ou minimalistes. Bien entendu, la décoration poursuit le travail de mise en valeur des matériaux dans leur état brut. Approvisionnement en circuit court, mobilité douce, cours de yoga ou longues balades sont naturellement au programme. A deux heures de Lisbonne, au milieu de rien et de tout, trône ainsi un lieu idéal pour une retraite spirituelle, une introspection, une reconnexion, aux antipodes du superficiel dans lequel parfois nous nous égarons. Une idée qui plus que jamais résonne en nous par ces temps troublés.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.