fbpx
retour
#MOBILITY

Matthew Hofmann X Living Vehicles : l’habitat nomade

A bien des égards, la crise que nous traversons est l’occasion de s’interroger sur nos modes de vie. Au premier rang desquels, on trouve, l’endroit où nous vivons. Sans énumérer les multiples raisons poussant certains à fuir les villes, de nouvelles solutions d’habitats nomades permettent d’envisager les choses en conciliant impératifs professionnels et convictions environnementales. C’est en tous cas le pari de Matthew Hofmann. Architecte de formation, il s’est d’abord penché sur les « tiny house », ces petites maisonnettes transportables, meublées et diablement astucieuses. Son « living vehicle » n’est autre que la prolongation naturelle et transportable de ses premiers travaux, tout en essayant d’optimiser son autonomie énergétique. Pavée de panneaux solaires, parfaitement isolée, cette « caravane » du futur prévoit le recyclage des eaux usées, de produire en été suffisamment d’électricité pour recharger une voiture et produire un air réfrigéré en cas de canicule. Elle est aussi à même de s’auto-propulser pour soulager la traction lorsque l’on s’aventure loin des sentiers battus, se surélever et chausser des pneus de tout terrain. Wifi, home cinéma, système audio d’haute-fidélité, aspirateur mural, cuisine et salle de bain parfaites, elle peut coucher jusqu’à 6 personnes dans un confort appréciable. Comptez tout de même un prix de départ hors option de 230 000$ et près d’une année de délai pour vous offrir le luxe de vivre, « où bon vous semble ».

Matthew Hofmann X Living Vehicles : l’habitat nomade

A bien des égards, la crise que nous traversons est l’occasion de s’interroger sur nos modes de vie. Au premier rang desquels, on trouve, l’endroit où nous vivons. Sans énumérer les multiples raisons poussant certains à fuir les villes, de nouvelles solutions d’habitats nomades permettent d’envisager les choses en conciliant impératifs professionnels et convictions environnementales. C’est en tous cas le pari de Matthew Hofmann. Architecte de formation, il s’est d’abord penché sur les « tiny house », ces petites maisonnettes transportables, meublées et diablement astucieuses. Son « living vehicle » n’est autre que la prolongation naturelle et transportable de ses premiers travaux, tout en essayant d’optimiser son autonomie énergétique. Pavée de panneaux solaires, parfaitement isolée, cette « caravane » du futur prévoit le recyclage des eaux usées, de produire en été suffisamment d’électricité pour recharger une voiture et produire un air réfrigéré en cas de canicule. Elle est aussi à même de s’auto-propulser pour soulager la traction lorsque l’on s’aventure loin des sentiers battus, se surélever et chausser des pneus de tout terrain. Wifi, home cinéma, système audio d’haute-fidélité, aspirateur mural, cuisine et salle de bain parfaites, elle peut coucher jusqu’à 6 personnes dans un confort appréciable. Comptez tout de même un prix de départ hors option de 230 000$ et près d’une année de délai pour vous offrir le luxe de vivre, « où bon vous semble ».

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.