fbpx
retour
#FASHION

Norse projects x Samuel Bradley : se frotter aux éléments

C’est à l’aune d’une retraite quasi spirituelle que le photographe Samuel Bradley a eu l’idée de ce shooting. Parti s’isoler en Cumbrie, une terre qui tutoie l’île de Man, l’artiste a fait face aux pires intempéries. De cette region, fouettées par les vents, noyée sous la pluie, à la lumière sourde, il a tiré une série de clichés qui ressemblaient presque à des dessins, crayonnés à la mine grasse. Mais pour marier le sujet a de la mode, il lui en fallait une authentique, intemporelle, et assez peu disserte. Le propos de Norse projects s’inscrit directement dans ce vocabulaire. Et inclure les gens du village dans ce shooting est une des idées qui les a immédiatement séduites. Il en résulte une campagne brutaliste qui donne envie de se frotter aux éléments.

Norse projects x Samuel Bradley : se frotter aux éléments

C’est à l’aune d’une retraite quasi spirituelle que le photographe Samuel Bradley a eu l’idée de ce shooting. Parti s’isoler en Cumbrie, une terre qui tutoie l’île de Man, l’artiste a fait face aux pires intempéries. De cette region, fouettées par les vents, noyée sous la pluie, à la lumière sourde, il a tiré une série de clichés qui ressemblaient presque à des dessins, crayonnés à la mine grasse. Mais pour marier le sujet a de la mode, il lui en fallait une authentique, intemporelle, et assez peu disserte. Le propos de Norse projects s’inscrit directement dans ce vocabulaire. Et inclure les gens du village dans ce shooting est une des idées qui les a immédiatement séduites. Il en résulte une campagne brutaliste qui donne envie de se frotter aux éléments.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.