retour
#DESTINATION

One&Only Desaru Coast X Henri Chenot : ça va bien spasser

Sur terre, il y a des spas par millions aux promesses plus ou moins tenues, et il y a au-dessus de tout, Henri Chenot. Car depuis près d’un demi-siècle, ce médecin français n’a cessé de chercher comment on pouvait améliorer la vie de chacun, en travaillant autour de 3 axes principaux que l’on peut schématiquement résumer ainsi : d’abord nettoyer son organisme, puis changer fondamentalement son alimentation, pour enfin régénérer son corps, tant à l’intérieur, qu’à l’extérieur. Prisée des stars du monde entier pour ses résultats spectaculaires, jusqu’ici, la « méthode Chenot » comme on l’appelle, était réservée à ses établissements aux parfums thermaux. Mais pour la première fois de l’histoire, elle sera associée à un spa d’hôtel. C’est dire. Au-delà, One and Only s’est également appuyé sur l’un des meilleurs architectes, Kerri Hill, à qui l’on doit parmi tant d’autres le prodigieux Aman de Tokyo, pour concevoir cet ensemble. Posé à la pointe d’une corne de plage méconnue du sud-est asiatique, la Desaru Coast, à une encablure de Kuala Lumpur, le lieu a tenté de se fondre avec un certain succès dans la luxuriante forêt adjacente. De grandes et belles villas décorées au goût du moment, des piscines comme s’il en pleuvait, et une cuisine où la technique japonaise s’empare des victuailles locales, il n’en fallait pas davantage pour affoler la petite planète des luxury-travellers. Mais encore un peu de patience, l’ouverture n’est prévue que mi-septembre…

One&Only Desaru Coast X Henri Chenot : ça va bien spasser

Sur terre, il y a des spas par millions aux promesses plus ou moins tenues, et il y a au-dessus de tout, Henri Chenot. Car depuis près d’un demi-siècle, ce médecin français n’a cessé de chercher comment on pouvait améliorer la vie de chacun, en travaillant autour de 3 axes principaux que l’on peut schématiquement résumer ainsi : d’abord nettoyer son organisme, puis changer fondamentalement son alimentation, pour enfin régénérer son corps, tant à l’intérieur, qu’à l’extérieur. Prisée des stars du monde entier pour ses résultats spectaculaires, jusqu’ici, la « méthode Chenot » comme on l’appelle, était réservée à ses établissements aux parfums thermaux. Mais pour la première fois de l’histoire, elle sera associée à un spa d’hôtel. C’est dire. Au-delà, One and Only s’est également appuyé sur l’un des meilleurs architectes, Kerri Hill, à qui l’on doit parmi tant d’autres le prodigieux Aman de Tokyo, pour concevoir cet ensemble. Posé à la pointe d’une corne de plage méconnue du sud-est asiatique, la Desaru Coast, à une encablure de Kuala Lumpur, le lieu a tenté de se fondre avec un certain succès dans la luxuriante forêt adjacente. De grandes et belles villas décorées au goût du moment, des piscines comme s’il en pleuvait, et une cuisine où la technique japonaise s’empare des victuailles locales, il n’en fallait pas davantage pour affoler la petite planète des luxury-travellers. Mais encore un peu de patience, l’ouverture n’est prévue que mi-septembre…

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.