fbpx
retour
#DESTINATION

Splendido Mare X Festen : divine idylle

Propriété du groupe Belmond (LVMH), cet établissement mythique situé à une encablure de la côte Amalfitaine avait besoin d’un petit coup de frais. Si la destination, mondialement connue, ne souffre d’aucun défaut, certains des établissements locaux s’y reposent un peu trop facilement. Ayant marqué les esprits avec le très réussi Rochechouart à Paris ou les subtiles Roches Rouges de St Raphaël, le duo Festen (Charlotte de Tonnac et Hugo Sauzay bien connus de Say Who) a été missionné pour mener à bien cette remise à niveau. Raviver sans dénaturer, inscrire dans l’époque mais aussi dans le temps, ces entreprises ne sont pas simples à mener. Il faut mettre en avant les savoir-faire locaux tout en cédant aux canons des exigences contemporaines. L’établissement qui fut modeste au départ était inspiré par la mer dans laquelle ses murs baigneraient presque. Cet univers marin, fait de corde et de bois verni, Festen a su le réinterpréter. De même que le marbre des régions voisines ou la terra cotta. A cela se mêlent les belles étoffes de Loro Piana et quelques pièces du design italien des années 30 à 70 ans. Un clin d’œil à l’époque où la destination n’était qu’un petit port prisé de quelques avertis, qui y séjournaient pour arbitrer leurs divines idylles.

Splendido Mare X Festen : divine idylle

Propriété du groupe Belmond (LVMH), cet établissement mythique situé à une encablure de la côte Amalfitaine avait besoin d’un petit coup de frais. Si la destination, mondialement connue, ne souffre d’aucun défaut, certains des établissements locaux s’y reposent un peu trop facilement. Ayant marqué les esprits avec le très réussi Rochechouart à Paris ou les subtiles Roches Rouges de St Raphaël, le duo Festen (Charlotte de Tonnac et Hugo Sauzay bien connus de Say Who) a été missionné pour mener à bien cette remise à niveau. Raviver sans dénaturer, inscrire dans l’époque mais aussi dans le temps, ces entreprises ne sont pas simples à mener. Il faut mettre en avant les savoir-faire locaux tout en cédant aux canons des exigences contemporaines. L’établissement qui fut modeste au départ était inspiré par la mer dans laquelle ses murs baigneraient presque. Cet univers marin, fait de corde et de bois verni, Festen a su le réinterpréter. De même que le marbre des régions voisines ou la terra cotta. A cela se mêlent les belles étoffes de Loro Piana et quelques pièces du design italien des années 30 à 70 ans. Un clin d’œil à l’époque où la destination n’était qu’un petit port prisé de quelques avertis, qui y séjournaient pour arbitrer leurs divines idylles.

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Inscription à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.