L’avant-garde du début du siècle est à l’honneur au Centre Pompidou jusqu’en janvier prochain. Alors que les derniers jours de la rétrospective David Hockney approchent, c’est au Français André Derain que le Centre Pompidou consacre une grande exposition. “André Derain 1904 – 1914. La décennie radicale” retrace le parcours de l’artiste sur les dix années précédant la Première Guerre Mondiale. Celui que Gertrude Stein qualifiait de “Christophe Colomb de l’art moderne” est aujourd’hui célébré comme l’un des fondateurs du fauvisme aux côtés notamment d’Henri Matisse. Ainsi l’inauguration de l’exposition consacrée à cet artiste majeur du XXème siècle n’a pas manqué de faire déplacer quelques grands noms. Parmi eux, les artistes toutes générations confondues Jacques Villeglé et Hélène Delprat, mais aussi Nathalie Rykiel, la Ministre de la Culture Audrey Azoulay ou encore M. Nicolas Sarkozy qui a fait une apparition remarquée, sans doute venu se plonger dans les paysages vibrants de l’artiste, de l’emblématique Big Ben aux Bateaux dans le port de Collioure de 1905.

Photos: Robin Buchholz

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.