Événement de début d’année au Centre Pompidou, l’artiste américaine Sheila Hicks y est à l’honneur avec “Lignes de vie”, sa première rétrospective en France. Preuve que même forte d’une carrière remontant aux années 1950, l’artiste de 83 ans connaît aujourd’hui encore des premières. Artiste majeure pour son travail du textile et des couleurs, Sheila Hicks a quitté son Amérique natale pour s’installer à Paris il y a plus de cinquante ans. Cette rétrospective sous le commissariat de Michel Gauthier rassemble 140 œuvres balayant l’ensemble du parcours (1957-2018) de celle qui a été l’élève du grand Josef Albers. Présence attendue et remarquée, Jamie McCourt, ambassadrice des États-Unis en France, avait fait le déplacement pour venir saluer sa compatriote artiste, venue accompagnée de son petit-fils. Le travail de Sheila Hicks ne connaît pas les générations et, comme le prouve le Centre Pompidou jusqu’au 30 avril prochain, les frontières.

Photos: Julien Weber

Vous aimerez aussi

Inscrivez-vous à la Newsletter

Les événements et les rencontres qui ont marqué la semaine !

Mailchimp

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.